Il y a quelques semaines, j’avais eu l’occasion de vous parler de la toute dernière collaboration entre Reebok et Overkill (Article disponible ICI).

C’est sur la mythique silhouette de la Club C 85 que l’équipe Allemande d’Overkill a décidé de mettre en avant de vieux souvenirs issus d’une période où la ville de Berlin était coupée en deux. Une période difficile mais remplie d’espoir et, véritable source d’inspiration dans divers domaine dont le design.

Se basant sur l’architecture intérieur des logements des années 80 à Berlin Est, l’équipe Berlinoise a voulu recréer une atmosphère typique des salons de l’époque.

La paire se compose d’un upper aux teintes ivoire en cuir premium. On retrouve du velours côtelé vert au niveau de la languette et du talon. Les mentions « Berlin et 1985 » sont brodées en lettres d’or au niveau du talon, et l’on distingue le branding Overkill sur la languette et les panneaux latéraux de la chaussure. Au niveau des lace-keepers on peut lire le jeu de mots «Bückware». En ex-RDA, Bückware était synonyme de «produits chauds» strictement limités et difficilement accessibles, qui étaient souvent échangés sous le comptoir.

Encore une fois, Overkill nous a proposé une véritable collaboration, un vrai concept autour d’une période historique ayant marqué l’Allemagne et le monde entier. Les matériaux premiums, les détails font de cette chaussure un « must to have » dans sa collection.

ENGLISH

A few weeks ago, I had the opportunity to tell you about the latest collaboration between Reebok and Overkill (Article available HERE).

It is on the legendary silhouette of the Club C 85 that the German Overkill team decided to highlight old memories from a period when the city of Berlin was cut in half. A difficult but hopeful and inspiring time in various fields including design.

Based on the interior architecture of 80s housing in East Berlin, the Berlin team wanted to recreate a typical atmosphere of salons of the time.

The pair consists of an upper with ivory hues in premium leather. There is green corduroy on the tongue and heel. The mentions « Berlin and 1985 » are embroidered in gold letter at the heel, and there is the branding Overkill on the tongue and the side panels of the shoe. At the level of the lace-keepers one can read the word game « Bückware ». In the former GDR, Bückware was synonymous with « hot products » that were strictly limited and difficult to access, which were often exchanged under the counter.

Once again, Overkill has offered us a real collaboration, a true concept around a historic period that has marked Germany and the world. The premium materials, the details make this shoe a « must to have » in its collection.

Publicités