Samedi 9 et dimanche 10 septembre s’est déroulé à Paris l’un des plus gros évènements Européen consacré à la sneakers: le Sneakerness.

Après 4 années d’existence, et, pour la seconde année consécutive, c’est la cité de la mode et du design, située sur les bords de Seine à Paris qui a accueilli une multitude d’exposants, et, bien sûr un public toujours aussi nombreux.

Dès l’entrée dans ce temple consacré à la sneakers, les premiers arrivés ont pu se procurer un ticket numéroté permettant d’avoir accès à l’une des collaborations réalisée par l’équipe française du Sneakerness, la Asics gel lyte 5 « Passeport ». Une fois cette première étape réalisée, chacun a pu se balader, prospecter, profiter des nombreuses animations préparées par des marques comme Crep Protect qui proposait avec 3 stands sur le salon de faire découvrir ou gagner ses produits par le biais d’une activité autour du basket-ball, sans oublier un peu de culture avec une expo de Nike air max TN réalisée avec le concours d’Elie Costa et Viewmore.

L’équipe de Footlocker proposait une animation photographique via une énorme machine prenant des photos à 360 degrés tandis que Swatch proposait de faire découvrir ses nouveautés tout en proposant de faire gagner des montres en testant sa force contre une machine de bras de fer.

Durant la journée de samedi, a débuté la vente de la seconde collaboration réalisée par le Sneakerness avec Puma: la Puma Tsugi blaze « Sneakerness Race Club ». Sur un stand de toute beauté, on pouvait découvrir un énorme circuit de course électrique utilisable par les acheteurs du modèle.

Des marques comme ARKK ou Hummel proposaient au public une exploration du large choix de leurs nouvelles collections certaines à la vente d’autres en preview, pendant que des shops comme Piils, Hub Bastille ou Onze mètre carrés proposaient à la vente les dernières sneakers arrivées en shop.

Des resellers de renoms comme Larry deadstock ou rétro shop étaient présents, ainsi que de gros resellers moins médiatiques mais tout aussi efficaces (je ne citerais aucun noms mais ils se reconnaitront) ont pu satisfaire le public présent.

Des Dj’s se sont occupés d’ambiancer le salon tout au long de l’évènement tandis que l’on se rafraichissait chez JonJon’s autour d’une bonne noix de coco et que l’on se restaurait autour d’un délicieux Hot Dog (un peu cher mais bon)

Encore une fois, je ne regrette pas d’être monté à Paris, ayant pu revoir des amis et rencontrer quelques personnes très sympathiques. J’aurais une mention spéciale pour deux stands dont les produits méritaient que l’on s’y attarde: Sneaker displays et Sneakers design. Le premier proposant des displays en plexi de toute beauté, et, le second proposant des produits en bois fabriqués à la main d’une exécution parfaite. Je vous conseille d’aller voir leur travail ou de les contacter pour plus d’infos.

Je vous propose de découvrir en image quelques photos prises lors du Sneakerness de Paris.

 

ENGLISH

On Saturday 9th September and Sunday 10th September, it took place in Paris one of the biggest European events dedicated to the sneakers: Sneakerness.

After 4 years of existence, and for the second consecutive year, it is the city of fashion and design, located on the banks of the Seine in Paris, which welcomed a multitude of exhibitors and, of course, a public as ever.

As soon as they entered the temple dedicated to the espadrilles, the first arrivals were able to obtain a numbered ticket allowing access to one of the collaborations realized by the French team Sneakerness, Asics gel lyte 5 « Passeport ». Once this first stage is over, everyone can walk, explore and enjoy the many animations prepared by brands such as Crep Protect which, with 3 stands at the show, offered to discover or win its products thanks to an activity around the basketball, not to mention a small culture with a Nike expo realized with the help of Elie Costa and Viewmore.

The Footlocker team offered a photographic animation via a huge machine taking 360-degree images, while Swatch offered to reveal its novelties while offering to win watches by testing its strength against an arms-fighting machine.

During the day of Saturday, began the sale of the second collaboration realized by Sneakerness with Puma: Puma Tsugi, « Sneakerness Race Club ». On a foot of beauty, one can discover an enormous circuit of electric race usable by the buyers of the model.

Brands such as ARKK or Hummel have offered the public an exploration of the wide selection of their new collections, selling others in the preview, while stores such as Piils, Hub Bastille or Onze Mètre carrés have been sold.

The last sneakers arrived in store.Renowned resellers like Larry deadstock or retro shop were present, as well as big resellers less media but just as effective (I do not name any names but they will recognize themselves) were able to satisfy the public present.

DJs were busy with the lounge throughout the event, while refreshments at JonJon with a good coconut and a delicious Hot Dog are expensive but good.

Again, I do not regret having gone to Paris, I could meet friends and meet very good people. I would have a special mention for two stand whose products deserved attention: Sneaker displays and Sneakers design. The first sell sneakers displays of all beauty, and the second offering wooden products made by hand of perfect execution. I advise you to go see their work or contact them for more

I propose to discover in the photos some photos taken during the Sneakerness of Paris.

 

 

Publicités