Hummel est une marque dont je connaissais le nom, et uniquement le nom. Les produits de la marque, l’historique de la marque, son identité…m’étaient inconnus. J’ai reçu un des modèles phare de la marque, la Hummel Marathona OG.

A la réception de cette sneakers, j’ai tout de suite eu envie d’en savoir beaucoup plus sur la marque puis sur le modèle en lui-même.

La marque a été créée en 1923 par un jeune Allemand, Albert Ludwig Messmer. Au cours d’un match de football entre amis sous la pluie il a pu constater la difficulté d’adhérence et de maîtrise de jeu, et, en observant plus tard des bourdons ( Hummel en Allemand ) et plus particulièrement leurs petites griffes sous les pattes leur permettant d’adhérer à toutes les surfaces, il a eu l’idée d’accrocher des clous aux chaussures de football de l’époque. La chaussure de football à crampon était née. En 1935, les paires de Football et de Hand-Ball deviennent rapidement une spécialité. La fin des années 60 voit la marque se lancer dans le sportswear à coup de contrat de sponsoring, et connait un succès grandissant. Dans les années 80, la marque est rachetée et devient 100% Danoise.

Aujourd’hui, Hummel s’est entouré d’une équipe d’artistes, de designers multidisciplinaires afin de créer un concept dans la marque étant l’intersection entre le passé et le futur, afin d’honorer l’héritage de la marque tout en repoussant les limites de l’innovation. Il s’agit de HUMMEL HIVE ( hummel arcHIVE ).

Après ce petit rappel historique sur la marque Hummel, revenons à la paire elle-même.

La Marathona OG est une silhouette originale sortie en 1986. Elle est l’une des seules silhouettes de running dans les archives de la marque, et reste la running la plus emblématique de Hummel. La paire est officiellement ressortie en 2016 par l’intermédiaire de collaborations avec le shop Allemand OVERKILL et le shop Japonais MITA.
A l’ouverture de la boite, la chaussure ne laisse pas indifférente. La réédition semble vraiment fidèle au design original. Le upper se compose de cuir rouge et blanc ainsi que d’un très joli mesh blanc qui semble très solide et de qualité. Les coutures et les finitions sont soignées, et l’on distingue sur le côté des oeillets de ventilation caractéristiques de la Marathona. La semelle intercalaire est en EVA tricolore et se termine par une semelle épaisse de couleur noire. Un renfort en plastique gris fait l’intermédiaire entre le bas du talon et la semelle intermédiaire ajoutant un petit quelque chose au côté esthétique de la chaussure.

Au final pour moi une très belle découverte. La paire est très jolie aux pieds et son côté oldies années 80 plaira surement aux nostalgiques de ses années et très certainement aux sneakers addict recherchant quelque chose d’authentique, de différent de ce qui se fait actuellement en terme de mode.

Le MARATHONA OG est disponible en quantité limitée depuis le 17 mars au prix de 130 € à HANON (Royaume-Uni), Overkill (Allemagne), Blackrainbow (Paris), CornerStreet (Marseille), La Boite Collector (Lille), Issue (Lyon), Milk (Nantes), Sun Bell Store (Toulouse)

Merci à Hummel France , Michael et Domitille pour la confiance.

Publicités